Né en 1988 à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais, Martin obtient en 2011 un master en cinéma documentaire et anthropologie à l’Université de Nanterre Paris X.
Suite à ses études, Martin réalise son premier film documentaire Saint-Omer entre ville et marais, autour de l’héritage culturel du marais audomarois.
En 2012, il part à El Oued en Algérie avec une délégation de chercheurs de l’Université de Nanterre afin de récolter des témoignages d’Algériens ayant vécu dans le bidonville de Nanterre durant les années 1960.

En 2016, Martin est contacté par la société La Cellule Productions pour réaliser une série de court-métrages documentaires en milieu carcéral pour la SACEM projetés à la Philharmonie de Paris en novembre 2016. 
S'en suit de son départ pour Taïwan où Martin part réaliser un film documentaire sur la rencontre de l'Autre à travers le regard de musiciens amateurs d'un orchestre français.
2018 est synonyme d'Ethiopie pour Martin. Il découvre ce pays de l'Est africain lors de la réalisation du film documentaire Sur le chemin de l'eau. Durant cette année il s'y rend à plusieurs reprise et s'y installe pour quelques mois.
Pour l'année 2019, Martin poursuit sa collaboration avec le fond eau de la ville de Saint-Omer et se rendra en Amérique du Sud et en Asie pour réaliser un nouveau film documentaire sur l'accès à l'eau à travers le monde.
Actuellement Martin prépare également un projet de film documentaire ayant pour thème la relation entre l’Homme et la nature à travers la culture japonaise.En 2020, il sera artiste résident du CLEA à Saint-Omer.
Back to Top